La Savoie vaincue !

698
0
Partager:

Communiqué officiel, lundi 24 juillet 2017, 18h00.

Une première sur l’Ultra Tour…

La Savoie vaincue !

Pour la première fois en neuf éditions, ce n’est pas un Savoyard qui remporte l’Ultra Tour du Beaufortain.

Venu des montagnes « arrondies » du Jura, Yannick Pierrat a su devancer les 471 coureurs ayant pris le départ, ce 22 juillet, à 4h00 du matin, sous un ciel étoilé, du plan d’eau de Queige.

Pour les places d’honneur, un long « mano à mano » à opposé un trio, dont Anthony Cottier à su s’extraire pour terminer second de cet ultra trail. C’est Joris Botton, du mystérieux « ski club des Essarts » qui termine 3°, laissant les vétérans et habitués de l’épreuve Patrice Pajean et Stéphane Déperraz aux 4 et 5° places.

Chez les filles, hécatombe pour les 33 concurrentes au départ, seules 4 d’entre elles ont réussi à franchir la ligne d’arrivée.

Estelle Patou, venue du Territoire de Belfort, l’emporte en 19h41′ devançant l’incroyable Marie Laure Ferrari, qui pour sa 9° participation à l’Ultra Tour, réussit pour la 7° fois à franchir l’arche d’arrivée ! C’est Sylviane Dumond qui prend cette 3° place sur le podium. Enfin, la triathète Peggy Mugnier complète ce tableau restreint de « Finisher » féminins.

En relais, les deux Beaufortaines Caroline Joguet et Anaïs Mitek l’emportent en 16h59′, quant à la paire Maïlys Drevon/ Roland Claverie remporte le classement relais mixte et sont les premiers à franchirent l’arche d’arrivée, devançant le vainqueur solo de 6′ 25 ».

Mais que sont devenus les autres concurrents ? Comme chaque année, une multitude d’abandons sur les différents points de passage ; pour certains dès les premières heures de course, d’autres (une dizaine seulement), éliminés aux barrières horaires. Beaucoup ont arrêté au hameau de la Gittaz, où les orages, survenus à partir de la fin d’après midi, avaient commencé à sévir…

C’est pour cela, que différentes mesures furent prises, quelques fois incomprises, quelques fois appréciées ou dites tardives, telles que la suppression de la Crête des Gittes pour l’arrière course, ou des crêtes du Mont Vorès, du Mont Clocher et la neutralisation de la course sur différents points.

Ainsi aux Saisies et sur le ravitaillement du Col du Joly, les coureurs ont été empêchés de repartir un certain temps.

C’est sur l’avis du médecin, présent au Col du Joly, et de la situation orageuse toujours très active que la direction a décidé d’arrêté définitivement la course, à 22h10, pour les 140 concurrents bloqués à ce ravitaillement.

Bien entendu, ils n’ont pas abandonné et sont considérés comme « stoppés ». La direction comprend que certains puissent être frustrés de ce goût d’inachevé… Mais nul ne peut prédire du reste de leur course : auraient ils été Finishers ? Auraient ils abandonnés ? Ou … auraient ils subis les violence de l’orage ?

Quant au maillot « Finisher », il est évident que seuls les 132 coureurs qui ont franchi l’arche d’arrivée ont le privilège de pouvoir le porter fièrement.

Les Amis du Trail du Beaufortain, vous attendent pour la 10° édition de l’Ultra Tour du Beaufortain, en juillet 2018.

François Camoin, président et directeur de course.

Partager: