Qui « épinglera» son nom au palmarès ?

182
0
Partager:

Cette année encore, une belle concentration de postulants à la victoire et aux places d’honneur est inscrite au 8° Ultra Tour du Beaufortain.

Chez les filles, la Savoyarde Caroline Freslon est favorite, au vu de son palmarès impressionnant, d’autant que le Beaufortain est l’un de ses terrains d’entraînement. Mais ce sera sa première expérience sur 100 km…

… ce qui pourrai profiter à la Dauphinoise Virginie Durand, la Haut Savoyarde Delphine Biollaz, ou la néo Réunionaise Cécile Ciman.

Enfin, l’expérience de Nathalie Villette et surtout celle Marie Laure Ferrari (7 participations à l’UTB) sera peut être le gage de la réussite.

Et si la surprise venait de la Beaufortaine Tiphaine Lagier, benjamine de l’épreuve avec ses 23 ans ?

UTB 2009. Remise des prix

UTB 2009. Remise des prix

Chez les hommes, une sacré belle empoignade se dessine :

tout d’abord, 4 des 5 premiers de l’édition 2015 seront au départ, avec un « duel » de régions opposant les deux Bretons, Nicolas Mordelet et Fred Laureau aux Savoyards Patrice Pajean et le tout jeune Félix Biguet-Mermet premier surpris pour son premier long trail.

Egalement, 3 autres du « top 10» 2015 seront au départ : Mathieu Gobaille (encore un Breton !), Ali Selmouni (Alsace) et le Haut Savoyard Olivier Dubreuil.

Comme chaque année, ils seront nombreux à postuler pour ce « top 10 » tant convoité, avec pour favori Rémi Berchet, tout récent 3° des 80 km du Mt Blanc, le Vosgien Clément Posecak (second de la Transju trail 2016), les Provençaux Thomas Pigois (second de l’UT4M 2015) ou Lionel Calatabra. Sans oublier l’expérimenté Renaud Rouanet ou le Haut Savoyard Franck Vuillez.

Deux traileurs locaux tenteront d’infilter ce top 10, Alexandre Vionnet-Fuasset et le guide haute montagne François Hivert.

Chaque année, les jeunes font sensations sur l’UTB, ce coup sera peut être le tour d’ Aubin Ferrari (19 ans) le plus jeune concurrent, les Hauts Savoyards Hugo Bibollet, Maxime Chanoz et Jordan Fata, mais surtout le Chambérien Jérémy Guilloteau.

En « Master 2 (> 50 ans) Olivier Dubreuil, devrait pouvoir conserver son titre, malgré une opposition toujours redoutable avec Wolfgang Weindsorfer, Joel Gonessat, Dominique Bergar, Bruno Mollaret et Abdel Amar. Quant à Paul Joguet le très ambitieux Beaufortain, saura t’il jouer de prudence dans les premiers km pour espérer rejoindre l’arrivée en bonne place ?

Chez les Masters 3 (> 60 ans) un trio semble se dessiner avec Pierre Auchatraire, Gérard Lenchantin et le doyen de l’épreuve mais redoutable par son endurance, Daniel Boebion.

La Bretagne, future lauréate sur l'UTB?

La Bretagne, future lauréate sur l’UTB?

En relais, un peu plus de 50 équipes sont inscrites, un bon en avant après deux années en accueillant seulement une trentaine.

Chez les « 100% filles » 11 équipes seront présentes, la paire Sylvie Négro/ Nadège Cavagna est certainement l’équipe favorite, leur expérience respective devrait jouer en leur faveur, d’autant que Nadège était déjà vainqueur en relais mixte 2014.

Chez les « mixtes », la rivalité sera grande avec des duos comprenant une individualité remarquable associée à un(e) partenaire plus ou moins expérimenté. Néanmoins, la jeune paire Marie Peytaud/ Ugo Ferrari fait figure de favorite mais devrait être talonnée par Estelle Munia/Matthieu Brignon, Mélanie Rousset/Kévin Manon, Fanny Rubin/Pierre Minary, Chrystelle Marchand/Roland Claverie ou Peggy Mugnier/Steve Dobert.

Comme chez les solos, il faudra également se tourner vers les jeunes qui pourraient créer la surprise avec notamment les paires :

Chloé Joly/Victor Romanet, Manon Gaydon/ Benjamin Moleins, Sophie Mollard/ Thomas Nantermoz, Lucie Baudin/Guillaume Lamy et enfin Manon Benoit/Maxime Guillet, tous de réels montagnards.

Enfin, ces listes de prétendants aux places d’honneur ne doivent pas écarter tous ceux oubliés, méconnus et les éventuels inscrits de dernières minutes, car il pourrait rester des places libres.

Mais surtout… N’oublions pas non plus, que tous les participants pourront être vainqueurs… Vainqueurs d’eux même ! Et c’est là, l’essentiel !

UTB 2015. Trio de tête

UTB 2015. Trio de tête

Partager: