Cédric le descendeur…

Partager:

Cédric, Beaufortain depuis des générations, ancien skieur.

François portrait Cédric, tu vas participer pour la première fois à l’UTB, tu étais bénévole ces dernières années.

Tu habites Villard/Doron et tu vas faire « le tour de ta maison »  (plutôt un grand tour de ta maison ! )

C’est un sacré défi, ton poids ne sera pas ton allié…Combien pèses tu ? comment te prépares tu ? et le mental, dans tout ça ?

Cédric MeilleurJ’ai toujours aimé marcher, me balader, courir et l’envie de faire l’UTB me trottait dans la tête depuis un bout de temps. Après 2 années d’ouvreur et serre file la température était prise, je pouvais franchir le cap!!!! Mon objectif comme je te l’avais dit l’année dernière est de faire premier des + de 100 kilos!!! Mais l’entraînement de cet hiver (ski de fond aux Saisies bien sûr …pour un moniteur de ski alpin!) m’a lamentablement rejeté en dessous de ceux ci! (97 kg ) J’ai toujours été lourd et moins de 95 kg au départ ça serait bien!!! pour ce qui est de la préparation ,j’allie vélo de route, footing, marche nordique, via ferrata au feeling ,pas de programme d’entraînement j’ai trop baigné dedans quand j’étais skieur! Pour le mental ça ne sera jamais pire qu’être au départ d’une descente de coupe du monde en plein brouillard et sur de la glace…même pas peur!

cédric (2)

François portraitTu as été membre de l’équipe de France de ski ; ta spécialité : la descente.

Parles nous de Kitzbuehl et des grandes descentes que tu as parcouru en compétition. Fais nous rêver !

Cédric Meilleur Toute ma jeunesse jusqu’à l’âge de 28 ans! une chance pour un petit Beaufortain comme moi de voyager dans tous les pays …Participer aux plus belles descentes de coupe du monde (Kitzbuhel, Wengen, Bormio, Val Gardena…) côtoyer et me faire atomiser par Herman Maier, Bode Miller et j’en passe !!! Finalement c’est grâce à eux que je n’ai pas fais carrière et que l’on me retrouve  sur l’UTB!!!!

La descente est la plus belle des disciplines, celle où tu as le plus de sensations (la vitesse ,les sauts, la peur aussi!) Bormio c’est 1100 mètres de dénivelé en 1 min 50 et crois moi en bas tu es cuits!!!! Paradoxalement les descentes en trail je les crains à cause de mon poids j’en avance pas une!!!!!

François portraitAlors, la descente de la Brèche de Parozan, au 40° km de l’UTB, t’inquiète t’elle avec ses 40% de pente ?

 

 

Cédric MeilleurRapporté au 80 % du « Steilang » de kitzbuhel c’est plat…..!

 

 

 

cédric

François portraitTu t’investi dans ta commune de Villard/Doron, puisque tu es conseiller municipal pour un second mandat. Parles nous de cette commune, qui est la moins parcourue par les coureurs de l’UTB, mais qui a l’honneur de leur proposer l’un des plus beau panorama sur le Beaufortain, avec le Signal de Bisane (accessible en voiture, pour les spectateurs).

Cédric Meilleur La plus petite du Beaufortain mais disposant de la plus belle vue sur le Mont Blanc et  du plus beau panorama des Alpes (ex aequo avec le Cervin  et la station de Zermatt en suisse ; je ne suis pas chauvin!)

Bisanne c’est le mont Ventoux des alpes du nord, je milite pour une arrivée du Tour, la haut! Une bonne partie du domaine de la station des Saisies est sur celle-ci, la Mecque des fondeurs et des glisseurs, idéale pour une bonne préparation de traileurs .L’ouverture du centre multisports (et d’une chambre d’hypoxie) va d’ailleurs amener j’en suis sûr de nombreux sportifs.

61024_10200223894460617_282460446_n

François portraitEnfin, je crois que tu es chasseur. Que chasse t’on en Beaufortain ? Comment se passe la cohabitation  entre randonneurs et chasseurs, et maintenant avec les traileurs (il y en a de plus en plus, qui courent à travers la montagne). Que conseillerais tu pour une parfaite cohabitation ?

Cédric MeilleurLe Beaufortain est le pays du chamois! il y en a de partout ! Et tous les grands gibiers sont également présents mais aussi le tétras lyre (petit coq de bruyère) qui y trouve un habitat exceptionnel.

Le Beaufortain est une petite vallée encore rurale loin du tourisme de masse où les randonneurs et les chasseurs ont chacun leur terrain de jeux, la cohabitation se fait sans problème. Il en est de même avec les traileurs, la communauté de commune du Beaufortain mets en oeuvre un entretien annuel des sentiers de grande et moyenne randonnée et les possibilités sont immenses de se balader sans marcher sur le fusil d’un chasseur!!!

Merci Cédric, pour ce « jeu de l’interview.

Je te souhaite un bel Ultra Tour du Beaufortain, avec de nombreux amis pour t’encourager.

gfff 028

 

 

 

 

 

 

Partager: