Cédric, retour sur son UTB

Partager:

Finisher en 23h 19′ 06 ».   97°.  1° participation.

Je voulais partir vite dès le départ pour ne pas être gêné dans la première montée et faire du sur place !!! les 2 premiers km de route font mal; ce n’est pas ma tasse de thé mais courir la nuit m’a aidé je pense, je ne les ai pas vu passé!


Ensuite je suis monté à mon rythme toujours en pensant à gérer ma journée,  je n’ai pas eu la sensation d’avoir laissé des plumes à cet endroit là ! Le moment de galère a été le retour sur la station des Saisies à partir de Plan Corbet; une douleur aux genoux qui est apparu au col du Bonhomme a rejailli et la douleur était terrible, je n’avançais  plus et là oui dans ma tête « j’ai tout mis en vente sur le bon coin: les bâtons, la montre le sac à dos ,les baskets …et promis que l’on ne m’y reprendrais plus! »  mais je n’ai jamais pensé à abandonner .

UTB 2014 Christiane Berdugo (239) - Copie DSC_6867

Un gros arrêt aux Saisies et j’ai pu continuer jusqu’à l’arrivée sans trop de douleur. Au final je termine assez frais à mon grand étonnement. Mon moment fort est l’arrivée au plan d’eau de Queige ; les derniers mètres avant de franchir la ligne  sont les plus beaux ,les derniers d’une sacrée journée …tu te dis « je l’ai fait »,  t’as tenu tes engagements , t’es heureux comme un gamin ! J’ai ensuite participé à l’Echappée Belle dans le massif de Belledonne où j’ai rencontré les mêmes douleurs aux genoux, la même envie de tout arrêter et là oui j’ai laissé des plumes dans le col Morétan!!! C’est une épreuve hyper physique, technique avec beaucoup plus de route, certainement  que la fatigue de l’UTB a refais surface seulement 1 mois après.

Fred GOSSIN et Cie (417)

Finalement j’ai toujours mon matériel ,la neige arrive ,je vais reprendre le ski de fond et l’année prochaine je serai là… au départ en première ligne comme l’année dernière!… et je repartirai aussi vite!   A l’année prochaine !

Partager: